Biographie

Malaret i el seu tallerJaume Malaret est un peintre tout de lumière et de couleur, vigoureux, subtile, raffiné au pinceau déliquescent, né à Sant Feliu de Guíxols au coeur de la Costa Brava, région de l’Empordà dans le Nord-Est de l’Espagne.
Dès son enfance, il montre des compétences instinctives dans ses dessins et aime à fréquenter le peintre et collectionneur d’art Emili Vilà. A l’âge de 12 ans il voulait résolument être peintre.

A 15 ans, il déménage avec sa famille à Barcelone et entre à l’institut du Théâtre de Barcelone pour poursuivre ses études avec le grand décorateur Josep Mestres Cabanes, en collaboration avec le Gran Teatro del Liceo qui a marqué son époque.
Ses études à l’école des Beaux-Arts terminées, il effectue divers travaux dans la production de bandes dessinées et en 1976 décide de retourner à son Sant Feliu pour se consacrer entiérement à la peinture.

En 1979, il contacte à Paris la prestigieuse galeria Tamenaga qui s’intêresse à son travail, lui permettant d’exposer avec grand succès à Tokyo et Osaka, donnant ainsi une reconnaissance et une résonance internationales de grande envergure à sa peinture et attirant de fait l’attention de la Catalogne et des galeries espagnoles.

Entre 1981 et 1990 il apparaît dans la galeria Kreisler, Dalmau et les galeries Tom Maddock, toutes situées sur la marché de l’art à Barcelone.Vista del taller

A la même époque, il expose également à Pamplone, Séville et Valence ainsi que dans plusieurs villes allemandes et suisses consolidant l’estime et l’appréciation dont il bénéficie alors même que sa peinture évolue pour entrer dans unes approche de grand caractère et de forte solidité conceptuelle.

A ce jour, il continue à exposer sa peinture dans plusieurs galeries tant en Espagne qu’ à l’international.

Sa participation à des foires et expositions internationals débute en 1985 avec la foire ARCO Madrid, puis en 1991 avec l’Art de Tokyo et se poursuit en 1992 sur Art Expo à Géneve et Art Expo à Barcelone en 1996, 200, 2003 et 2004 lui permet de présenter son travail aux Etats-Unis sur la galerie Hanson de Sausalito en Californie et la galerie Brennen en Arizona.

Dés 1991 il apparait dans le dictionnaire Bénézit.Esglèsia de Santa Maria i Castell de Benedormiens

En 2000, il participe également à la New York Expo 2000 et présente ses oeuvres dans des collections importantes et prestigieuses comme le Musée international Olympique de Lausanne, la “Caixa” à Barcelone, la Fondation Vila Casas, la Fondation Banco Sabadell, la collection Hôtel Juan Carlos I, collections situées également à Barcelone, complétées par de nombreuses autres collections tant publiques que privées.

La peinture de Jaume Malaret respire la dernière et immaterielle vérité de l’art sans aucun maquillage pseudo-philosophique. Née d’une véritable nécessité intérieure, sans complaisance fantaisiste, sa peinture transmet des émotions esthétiques d’un raffinement à la fois viril et sensible.Una gran claraboia central deixa passar la llum natural

C’est l’heureuse rencontre de génie de l’artiste né et de l’artisanat de l’homme tenace, c’est aussi le mystère de la beauté, si facile et apparamment fragile, mais en fait fondée sur l’énergie.

Sa peinture est faite pour la contemplation, destin d’un artiste en pleine maturité il exprime au travers de ses oeuvres, toutes les profondeurs de son être.

Finalement, pou tous les amateurs d’art dénués de préjugés et de snobisme, la peinture de Jaume Malaret est un vrai et absolu bonheur pour les sens.

 

Quim Pijoan
Prix St. Jordi  2006
Prix Documenta 1982